Santé et sécurité au travail : ce qu’il faut savoir sur la future norme ISO 45001


IMG_1135
Paule Nusa, experte de la santé et sécurité au travail du groupe AFNOR, et Florence Saillet, cheffe de projet en normalisation ISO 45001, répondent à nos questions sur la future norme volontaire internationale, attendue au premier semestre 2018.

Pourquoi élaborer une norme internationale sur la santé et sécurité au travail ?

Florence Saillet : Tout simplement parce qu’il n’en existe pas. Aujourd’hui, les entreprises utilisent un référentiel britannique, l’OHSAS 18001, faute de mieux. Demain, elles pourront utiliser une norme volontaire élaborée avec des experts de plus de 60 pays. Alors, certes ce projet prend du temps, mais c’est le prix à payer pour parvenir à un consensus et donc donner de la valeur à ce qui est proposé.

Sur le fond, on peut aussi dire que le contexte a changé par rapport à 2007, année de publication de l’OHSAS 18001. Si les risques dans l’entreprise ont peu évolué, on observe tout de même un développement important de la culture de la prévention. Les débats actuels sur la qualité de vie au travail ne sont pas cosmétiques, eu égard, par exemple, à la question du recul de l’âge du départ en retraite, qui suppose de travailler plus longtemps dans une carrière. L’ISO 45001 invitera à faire la promotion de la santé en entreprise.

Lire la suite.…

Apercu pdf

Influence sur sur la formation des Conducteurs Routiers

Les référentiels des diplômes de CAP CRM ou de BAC PRO CTRM intègrent déjà le SST et la qualité, c’est pourquoi tant que la norme ISO45001 restera basée sur une adhésion volontaire rien ne changera vraiment hormis un ajout dans les savoirs associés S6.

 

Encore un champion de France pour AMIENS


FIER DE NOS ELEVES

Après avoir gagné en 2016 à Montelimar en 2016, le lycée Professionnel MONTAIGNE décroche le titre de MEILLEUR ÉLÈVE CONDUCTEUR ROUTIER DE FRANCE 2017 a BRON.

Par sa régularité, ses compétences et son sérieux, Constant LEDIEU décroche la médaille d’or avec l’aide de Rémi DEBLIECK pour les épreuves en binôme.

C’est le Lycée de BAYEUX qui décroche la médaille d’or par équipe 2017 et qui est fier d’organiser l’épreuve en 2019.

De nombreux lycées ont aussi remporté des épreuves individuelles avec brio. Certains élèves comme Loïc PERON (a gauche ci-dessus) et bien d’autres se sont brillamment illustrés dans plusieurs épreuves. 

FIER DE NOS COLLÈGUES 

Philippe, Cyril, l’équipe pédagogique et le personnel du Lycée Émile Bejuit de BRON ont su nous offrir un fantastique championnat.

Impressionnant d’unité, tous les membres de l’equipe, les enseignants professionnels ou les enseignements des matières générales ont su nous accueillir et faire du CFECR 2017 une manifestation digne des plus grands événements nationaux tout en conservant une fantastique convivialité.

Ce travail titanesque à engendré de nombreux échanges entre élèves, entre enseignants, entre régions,avec les personnels et avec les partenaires. Chacun d’entre nous en sort plus riche, plus compétent, plus cultivé. ..

Un grand merci à madame la proviseure qui s’est impliquée et à su soutenir le championnat.

FIER DES PARTENAIRES 

Il faut souligner l’importance des partenaires pour leur implication dans le championnat CFECR 2017. 

Sans leur contribution financière, matérielle et leur adminirable investissement personnel, rien n’aurait pu être fait.

Un merci particulier aux constructeurs IVECO, DAF, MERCEDES mais aussi à ceux qui nous ont fait voyager dans le temps grâce à de splendides travaux restauration de camions anciens et décorés .

Les transports BERTO et GILBERTRANS ont brillé par leur contributions notamment en véhicule et en jury.

L’AFT, les entreprises d’intérim ont aussi été de précieux alliés pour l’avenir de nos élèves. 

Sans oublier, la MAIF, ENPC Édition, …

FIER DES MÉDIAS 

Grâce à FRANCE ROUTE et à la Dépêche du Midi notamment, tous ces efforts portent déjà leurs fruits notamment sur les réseaux sociaux. 

FIER D’ÊTRE ROUTIER

Grâce au championnat, l’image de notre métier revêt toutes ses lettres de noblesse et sont caractère indispensable. 

C’est en tout cas, ce qui a été transmis par les institutions partenaires du CFECR 2017 comme la ville de BRON, la région Auvergne-Rhones-Alpes.

MERCI À TOUS LES PARTICIPANTS ET RENDEZ-VOUS L’ANNÉE PROCHAINE À AMIENS POUR LE CFECR 2018

Pour l’équipe d’AMIENS, 

Vincent.capendu@ac-amiens.fr

Sécurité accrue pour le transport routier de matières dangereuses


IMG_1142
Les dernières modifications de la réglementation européenne appliquée en France, concernent de nouvelles matières à risque et de nouvelles dispositions spécifiques au transport.
Apporter toujours plus de sécurité au transport de matières dangereuses tout en facilitant le commerce et la rapidité des échanges. Telle est la philosophie des révisions biannuelles de l’ADR, l’Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route, entré en vigueur en 1968 et comprenant 49 pays signataires, dont la France.

voir l’article complet